Comment entretenir un potager ?

Mon Petit Coin Vert est un jardin urbain en ligne. Cet article fait partie de nos nouvelles et conseils.

Avoir un potager est une grande expérience et une aventure pleine de découvertes. Mais c’est une activité qui prend du temps… sauf si vous avez les bonnes astuces. En effet, il est possible de faire certains choix d’avoir un potager sans entretien. Lequel ? Mon petit coin vert vous dit tout !

A voir aussi : Les astuces écologiques pour le potager

Un potager autonome

A lire en complément : Astuces de grand-mère et potager

C’ est la clé de votre succès. En effet, si vous voulez un potager sans entretien, vous devez le rendre autonome et donc faire confiance à la nature et être inspiré par les techniques de permaculture. Vous devez laisser la nature travailler seule et réduire les interventions du jardinier . Par exemple, l’arrosage peut être géré seul ou presque en utilisant le paillage et un système d’arrosage automatique. La lutte contre les maladies et les ravageurs n’est pas inévitable et peut être gérée sans votre aide. Et la même chose s’applique au désherbage. Ce n’est pas un leurre, votre potager peut se passer de vous et sera même beaucoup mieux tout en favorisant la biodiversité.

Commençant par le jardinage ? Avec l’abonnement Mon Petit Coin Vert à 12,90€/mois recevez dans votre boîte aux lettres des variétés originales et biologiques adaptées à vos conditions de culture et tous les conseils d’un expert pour apprendre à jardiner.

Je découvre l’abonnement !

Paillage

La première chose à faire pour un potager sans entretien est le paillage permanent. Vous devez pailler le sol avant même de planter. Ainsi, ce dernier permet de retenir l’humidité sur le sol et donc de limiter l’arrosage, d’empêcher la croissance des mauvaises herbes , de renouveler l’humus ou d’enrichir le sol. Le paillage peut être fait avec ce qu’il reste de votre tonte, des feuilles mortes, des déchets de culture ou même des restes de cuisine comme des épluchures !

Cultures associées

Si vous choisissez la culture associée, vous choisirez la diversité désorganisée de votre potager. Et c’est précisément le point parce que les parasites et les prédateurs seront perturbés. De plus, vous gérez l’approvisionnement en eau et les nutriments dans votre sol, tout en contrôlant efficacement les interférences des mauvaises herbes. Vous l’aurez compris, en mélangeant les plantes, vous optez pour la simplicité !

Le choix des

légumes

Beaucoup de légumes vont très bien du jardinier et ne vous ont absolument pas à cultiver. Comme en témoigne le maraîcher dans la vidéo ci-dessus qui ne jamais arroser ses légumes  ! Nous parlons de légumes résistants, tels que les pommes de terre bien sûr, les courges ou les haricots. Vous pouvez également choisir perpétuel légumes qui se reproduisent et se multiplient sans intervention humaine, comme les vestes, les topinambours ou les amaranthes. Enfin, sobres comme les oignons, les aromatiques ou l’ail s’adaptent aux températures saisonnières sans votre aide. Évitez donc les légumes fragiles et les gourmands d’eau si vous ne voulez pas passer trop de temps dans votre potager.

Un petit potager

Il est évident qu’un petit potager est plus facile de maintenir seulement un grand potager. C’est donc au début de votre aventure qu’il est absolument nécessaire d’y réfléchir, et de réduire la superficie cultivable selon vos ambitions. Essayez également de l’installer non loin de votre maison pour éviter de traverser tout le jardin, et pensez à la praticité en fournissant un point d’eau à proximité. Le potager doit être un plaisir tout d’abord, il est nécessaire de penser à tout au moment de la créer, après ce sera trop tard !

Vous comprendrez, avoir un potager sans entretien est tout à fait possible, à condition de faire les bons choix. Pour vous jouer !

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!