Comment les plantes carnivores se nourrissent ?

De nombreuses plantes se nourrissent d’une manière inhabituelle. Ils ingèrent les petits animaux, en particulier les insectes. Les plantes carnivores lient leurs victimes dans des pièges à mort avec des couleurs, des parfums et des offrandes alimentaires. Ils absorbent ensuite des nutriments supplémentaires provenant du corps de leurs victimes insouciantes, les aidant à survivre sur des sols pauvres. Il est probable que de nombreuses autres espèces de plantes qui mangent de la faune attendent leur découverte.

La plupart des plantes carnivores guérissent leurs victimes avec du jus spécial, qui dissout le corps de la victime (une personne dépense sa nourriture solide dans l’estomac d’une manière similaire). Les plantes absorbent les aliments liquides à travers la peau des feuilles.

A lire en complément : Quelle plante couper en Avril ?

Quelles sont les espèces les plus célèbres de plantes carnivores ? Roses, plateaux, bulles et moufles.

Les roses attrapent les insectes sur les tantakules mortels qui couvrent leur feuilles. Les gouttelettes collantes à la fin des protubérances glandulaires piégent les insectes. Comme l’intrus tente de s’échapper, les glandouds avec les porcs et les insectes collent fermement à la feuille. La plante peut alors commencer à se régaler. Pour digérer le moustique, le rosée de soleil a besoin d’environ une journée. Les roses sont les espèces les plus nombreuses de plantes carnivores (environ 170 espèces) et sont répandues sur tous les continents sauf l’Antarctique.

Lire également : Zoom sur le laurier du Portugal

Les pièges attrapent les animaux dans le liquide qui se trouve à l’intérieur de leurs feuilles creuses. Une seule feuille peut haleter des milliers d’individus d’insectes en quelques mois. Même des scorpions et des lézards ont été trouvés dans les pièges. Sur les parois du pichet se cachent parfois des araignées, qui bondissent sur les insectes au moment où elle glisse dans le liquide. Vous pouvez trouver le plus grand nombre de captures à Bornéo, Sumatra, Madagascar et aux Seychelles.

Lesbulles piégent de minuscules animaux dans d’étranges vésicules creuses qui poussent sous l’eau sur les tiges et les feuilles. La charnière ferme la vessie jusqu’à ce qu’un animal touche les poils à proximité de l’ouverture. Certains pièges à bulles ne sont pas plus grands que point après phrase. La plupart des espèces pétillantes se trouvent en Amérique du Sud.

Le mucholapka oddball est la seule plante carnivore terrestre qui proie aux petits animaux avec le mouvement brusque du piège. Il a des feuilles étranges qui se claquer comme une paire de mâchoires et captiver la victime. Les mâchoires feuillues ne se ferment que lorsque quelque chose frotte contre les poils sensibles sur leur surface.

ARTICLES LIÉS