Comment protéger son mobilier extérieur pour l’hiver

En hiver, il est important de bien protéger son mobilier extérieur. Que ce soit contre les intempéries, contre le vol ou même contre un sinistre, la protection du mobilier de jardin ou de terrasse peut prendre diverses formes. Vous avez besoin de quelques idées pour savoir comment bien protéger votre mobilier de jardin ? Notre article est là pour vous aiguiller.

Pourquoi protéger son mobilier extérieur en hiver ?

Vous avez chez vous du mobilier d’extérieur ? Salon de jardin, de terrasse, etc. La saison hivernale peut abîmer votre mobilier. La pluie, le gel et l’humidité sont des facteurs externes qui participent fortement à la dégradation du mobilier d’extérieur. Afin d’éviter de nombreux désagréments, il est conseillé de prendre ses précautions en amont de l’hiver.

A voir aussi : Qui est censé récupérer les feuilles tombées du voisin ?

Par ailleurs, tout mobilier exposé en extérieur peut être sujet au vol ou aux dégradations malveillantes. Afin d’éviter cela et vous prémunir au mieux, il est recommandé de se renseigner auprès de Groupama et de son assurance habitation. L’assurance habitation est en effet idéale pour se prémunir (risque incendie, risques climatiques sur terrasse, mobilier, etc.)

Protéger son mobilier des intempéries

Si vous avez du mobilier de jardin, sachez que malgré le fait que ce type de mobilier soit adapté à l’extérieur, certains matériaux nécessitent des protections supplémentaires. Il peut s’agir d’un traitement spécifique, de l’ajout de housses, de bâches, ou même d’une peinture adaptée.

A lire également : Quel carburant pour les vieilles voitures ?

Protéger son mobilier en bois

Pour le mobilier de bois (salon de jardin : banquettes, tables, sièges, etc.), il convient de bien choisir sa protection. En effet, la teinte naturelle du bois peut être altérée par les moisissures et le pourrissement. Une huile protectrice adaptée à l’essence du bois peut être appliquée. Un saturateur peut aussi agir comme barrière contre l’humidité. Avant d’appliquer ces protections, ayez soin de brosser et poncer le bois de votre mobilier avec un abrasif doux.

Protéger son mobilier en résine

Le mobilier de résine doit lui aussi être protégé des intempéries, même s’il ne nécessite pas autant d’entretien que le bois. Passez de temps en temps un coup d’éponge ou un polish spécialement adapté à la résine. Ce type de mobilier de jardin ou de terrasse peut s’abîmer s’il reste trop longtemps exposé. Les rayons UV et la chaleur peuvent abîmer la résine.

Avant l’arrivée des intempéries, il est conseillé de bâcher votre mobilier. Si vous avez un abri, le mieux est de faire « hiverner » votre mobilier et de le ressortir aux beaux jours. Assurez votre beau mobilier extérieur pour être sûr d’être indemnisé en cas de vol.

Protéger son mobilier en PVC

Le mobilier de PVC est sensible à la lumière et aux rayons UV. La teinte peut blanchir et les couleurs d’origine peuvent disparaître si votre mobilier reste trop souvent dehors. Pour redonner du peps à votre mobilier PVC défraîchi, sachez qu’il existe des peintures spécialement adaptées au PVC. Bâchez votre mobilier ou gardez-le à l’abri en hiver.

Protéger son mobilier de jardin en fer forgé

Très esthétique et en vogue, le mobilier de fer forgé est pourtant très sensible aux intempéries et aux impacts. Un simple choc sur le revêtement de peinture peut provoquer l’apparition d’un point de rouille. Brossez régulièrement votre mobilier et vérifiez si des impacts sont apparus. Un traitement anticorrosion doit être appliqué afin de protéger au mieux l’esthétique de votre table et de vos chaises.

Protéger son mobilier avec une housse ou des bâches

Si vous n’avez pas le temps d’appliquer des traitements protecteurs sur votre mobilier avant l’hiver, le mieux est de le consigner à l’abri ou de le bâcher. Utilisez des bâches solides et imperméables, résistantes aux UV et dotées d’un traitement antibactérien.

ARTICLES LIÉS