Le guide pour apprendre la permaculture

La permaculture est une manière de vivre en harmonie avec la nature. Elle consiste à créer des écosystèmes où tout se complète, à savoir les humains, les animaux, les plantes, les insectes et les micro-organismes. L’idée est donc d’observer la nature pour s’en inspirer et développer des systèmes agricoles diversifiés, résistants et productifs. Le but ? Avoir un environnement durable et équilibré. En créant un jardin en permaculture, vous nourrissez pas seulement votre corps avec des aliments sains, mais vous aidez aussi à préserver la biodiversité, à donner un refuge aux animaux et aux insectes utiles, et à rendre votre terre plus fertile. Comment s’initier à cette pratique ?

Les principes de base

Avant d’Apprendre la permaculture, il est essentiel de connaître les principes fondamentaux de cette culture. Ces principes reposent sur trois valeurs éthiques centrales : 

A lire également : Pourquoi utiliser un logiciel paysagiste ?

  • La protection de l’environnement et promouvoir la diversité biologique
  • Le bien-être individuel et collectif à travers la création de communautés solidaires
  • Le partage équitable des ressources avec une redistribution juste des surplus

La permaculture, qui est un système global et systémique de culture, s’appuie donc sur des principes écologiques et des connaissances traditionnelles pour recréer des écosystèmes durables, stables, résilients et diversifiés, en s’inspirant du fonctionnement naturel. Elle prend en compte la biodiversité spécifique de chaque système et vise à mettre en place des pratiques agricoles respectueuses de la vie, écologiques, durables et économes en énergie. 

Pour atteindre ces objectifs, la permaculture favorise les interactions entre les différentes entités vivantes des écosystèmes, comme les animaux, les insectes et les plantes, tout en laissant une grande place à la nature dans son ensemble.

A lire également : Quel produit pour une piscine en bois ?

Les techniques et les méthodes utilisées

La permaculture propose une variété de techniques et méthodes pour cultiver de manière efficace et respectueuse de l’environnement. La culture sur butte est l’une de ces approches, consistant à élever des buttes de terre pour favoriser le drainage et la rétention d’eau, ainsi que pour créer un environnement de culture favorable. 

Le paillage, souvent utilisé en association avec la permaculture, implique de recouvrir le sol de divers matériaux pour conserver l’humidité, supprimer les mauvaises herbes et nourrir le sol. Le compostage est une pratique essentielle dans la permaculture, et permet de transformer les déchets organiques en un engrais naturel et riche en nutriments pour nourrir le sol du jardin. 

Enfin, le concept de potager en carré, populaire dans la permaculture, offre une méthode esthétique et productive pour cultiver des fruits et légumes toute l’année sur une surface réduite.

L’application pratique au jardin ou à la ferme

La permaculture se traduit par des actions concrètes, que ce soit dans les jardins ou les fermes. On peut parfois travailler la terre pour l’ameublir, en évitant de la retourner, puis la recouvrir en permanence pour la protéger et favoriser la vie. Les buttes de culture sont parfois utilisées pour améliorer les sols difficiles. On peut aussi cultiver des engrais verts pour revitaliser les sols tassés. À plus grande échelle, des fermes montrent que la permaculture permet de produire suffisamment sans pesticides ni produits synthétiques, en s’alignant sur les processus naturels.

Les ressources complémentaires

Pour approfondir vos connaissances sur la permaculture, plusieurs ressources sont disponibles. Le livre « Permaculture, guérir la terre, nourrir les Hommes » présente les techniques de la célèbre ferme biologique du Bec Hellouin. Le livre « Le sol, la terre et les champs » explique le fonctionnement du sol de manière accessible. Enfin, des articles de conseils pour commencer un jardin en permaculture sont disponibles pour démarrer un projet de permaculture.

ARTICLES LIÉS