Le granulé de bois, un combustible vraiment écologique

Dans le paysage en constante évolution des sources d’énergie, on assiste depuis quelques années à l’émergence du granulé de bois qui s’impose comme une alternative prometteuse pour le chauffage domestique. Connu également sous le terme anglais de « pellet », ce petit cylindre fabriqué à partir de sciures de bois compressées est un combustible 100 % écologique. Son choix pour le chauffage de sa maison constitue donc un bon geste pour la planète. Vous doutez toujours ? On vous explique pourquoi.  

Le granulé de bois, pour lutter contre le réchauffement et le changement climatique

bn
C’est connu de tous, les modes de chauffage notamment le charbon, le fuel, GPL (Propane) ou le gaz rejettent de grandes quantités de polluants dont les méfaits sur l’environnement ne sont plus à prouver. Si vous êtes alors à la quête d’une solution alternative avec un impact environnemental faible, le granulé de bois présent sur https://www.bois-and-woods.com est le meilleur choix. D’abord, pendant la combustion, les pellets produisent moins de dioxyde de carbone (CO2).

A lire également : Les nids de frelons : comment prévenir leur prolifération

Mieux, ces émissions sont compensées par le carbone capté par les arbres au cours de leur développement, et plus précisément lors de la photosynthèse. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on dit que les granulés de bois présentent un bilan carbone pratiquement neutre. Par contre, les CO2 rejetés par les autres combustibles fossiles ne s’inscrivent dans aucun cycle vertueux du carbone. Ils ne sont donc pas réabsorbés et, de ce fait, participent à l’effet de serre.

En bref, se chauffer aux pellets, c’est contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Par ailleurs, ces petits cylindres de bois 100 % naturels bénéficiant d’un pouvoir calorifique très élevé sont généralement produits de façon locale. Étant donné qu’il s’agit de circuits courts, les dépenses énergétiques en ce qui concerne leur transport sont réduites considérablement.

A lire aussi : Robots Husqvarna : comment choisir les meilleures lames de robot tondeuse pour un gazon parfaitement entretenu ?

Le granulé de bois, pour se chauffer en valorisant les déchets de bois

Les pellets sont fabriqués principalement à partir des résidus de la transformation du bois (sciures, planures, rabotures et copeaux). Ces coproduits de bois étaient autrefois peu ou pas valorisés. Une fois qu’ils sont récoltés auprès de grandes menuiseries industrielles, ils sont séchés puis compressés uniformément, et ce, dans le but de garantir une qualité de produit homogène.

Notons que pendant le processus de conception des pellets de bois, aucun additif n’est utilisé. Par conséquent, leur combustion est bien moins nocive que celles des autres solutions de chauffage. Vous l’avez compris, cette activité n’est nullement à l’origine de la déforestation, puisqu’aucun arbre n’est coupé en vue de faire du granulé. Les arbres sont coupés dans des forêts gérées durablement, pour produire du bois-d’œuvre ou des emballages.

Or, la fabrication des pellets n’arrive qu’en bout de chaîne, ce qui permet de valoriser les sciures et autres connexes de bois engendrées. Cela assure un réel développement durable.

Le granulé de bois, pour réduire la pollution de l’air

bb
Les pellets ne sont pas seulement une alternative plus écologique sur le plan des émissions de carbone, ils contribuent aussi à maintenir la qualité de l’air. On estime qu’ils émettent jusqu’à 20 fois moins de poussière qu’une chaudière à bois par exemple. Pour ce faire, il faut s’assurer de choisir des granulés de bonne qualité dont les sacs sont dépoussiérés. Cela permettra non seulement d’optimiser l’aspect écologique de cette énergie, mais aussi de réaliser des économies d’argent sur long terme.

ARTICLES LIÉS