Comment garder des graines de tomates pour semis ?

Conserver des graines d’une année à une autre est généralement très populaire dans l’univers du jardinage. Il s’agit d’une pratique qui vous permet de réaliser des économies, mais surtout de continuer à profiter de la meilleure saveur de vos variétés favorites. Découvrez dans ce guide comment bien garder des graines de tomates pour semis.

Récolter et sécher soigneusement les graines de tomates

Avant de songer à conserver les graines de tomates, il va falloir au préalable les récolter et les sécher soigneusement. En effet, comme vous pouvez le remarquer sur ce site https://www.graines-de-style.fr, il est important de récupérer ces graines lorsque les tomates sont bien mûres.

A découvrir également : ''Les meilleures pratiques pour réussir en [thématique]''

Récupérer les graines de tomates

Contrairement à la majorité des autres légumes, la technique de récupération des graines de tomates est souvent un peu plus particulière, car celles-ci sont enveloppées dans une sorte de gel. Néanmoins, il s’agit d’une démarche plutôt facile. Pour bien réussir ce processus, vous devez :

    Lire également : Les meilleures astuces pour réussir dans la thématique

  • Cueillir des tomates saines et parfaitement mûres ;
  • Couper les fruits en deux et retirer les graines avec le gel dans un pot hermétique ;
  • Ajouter une cuillerée à café d’eau dans le récipient, puis laisser tout le mélange se fermenter à une température ambiante. Il faut retenir qu’à ce niveau, il est important d’attendre quelques jours pour que la fermentation soit réussie ;
  • Retirer ensuite la moisissure blanche qui se trouvera au-dessus du mélange, puis verser le contenu dans une passoire ;
  • Rincer soigneusement les graines de tomates avec de l’eau simple.

À noter qu’il est recommandé de bien rincer les graines afin d’éliminer celles qui ne sont pas bonnes.

Faire sécher les graines de tomates

Une fois que vous aurez récupéré les bonnes graines de tomates, vous devez ensuite les étaler sur une surface absorbante, à l’air libre dans un endroit sec. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des assiettes en carton ou des filtres à café.

À noter qu’il est important de bien répartir les graines sur la surface et également prendre quelques secondes par jour pour les faire passer entre vos doigts. Par ailleurs, il faut retenir que vous devez sécher les graines jusqu’à ce que toute trace d’humidité ait disparu.

Stocker les graines séchées dans des récipients appropriés

Avant de procéder à la conservation des graines de tomates pour semis, il est important de s’assurer que celles-ci sont complètement séchées.

En effet, les graines doivent être placées à l’abri de tous les éléments pouvant engendrer la germination à savoir : la lumière, la chaleur et l’humidité.

Les sachets de graines du commerce sont à cet effet un moyen adéquat, car il vous suffira de les renfermer à l’aide d’un élastique ou d’une agrafe.

De même, pour une durée de conservation plus longue, il est préférable de mettre les graines dans un récipient hermétique (boîte en métal ou en plastique alimentaire).

En outre, il est important d’étiqueter les récipients, surtout si vous voulez conserver plusieurs variétés de graines de tomates. À noter que vous pouvez choisir une jolie étiquette autocollante imprimée ou écrite à la main.

Comment tester la viabilité des graines avant le semis

Une fois que vous avez stocké vos graines séchées dans des récipients appropriés, il faut tester leur viabilité avant le semis.

Pour ce faire, placez quelques graines sur une feuille de papier absorbant humide puis mettez-les dans un sac en plastique ou un bocal recouvert d’un couvercle. Il faut ensuite les laisser à température ambiante pendant environ une semaine.

Si après cette période aucune germination n’est visible, cela signifie que les graines sont trop vieilles et ne germeront pas. Dans ce cas, il faut en acheter de nouvelles. Si elles ont germé (au moins 70 %), alors vous pouvez procéder au semis en terre.

Graines de tomates

Il est aussi possible d’effectuer un test plus rapide : prendre 10 graines tirées au hasard et compter celles qui ont germé sur sept jours. Si moins de six d’entre elles ont germé, mieux vaut passer votre chemin et acheter de nouvelles graines auprès d’une jardinerie spécialisée pour ne pas perdre de temps avec des plantules qui ne pousseraient jamais convenablement.

En définitive, conserver ses propres graines de tomates pour le prochain cycle agricole est facile à condition qu’on soit méthodique et rigoureux dans toutes les étapes à suivre. En optant pour cette méthode, vous faites un geste écologique et économique tout en ayant la certitude de cultiver des variétés authentiques et saines.

Les astuces pour conserver les graines de tomates sur le long terme

Conserver des graines sur le long terme peut être un véritable défi si on ne dispose pas de certains trucs et astuces. Voici quelques conseils pour vous permettre de préserver vos graines de tomates sur une très longue période.

Le froid est l’ennemi principal des graines tout comme celui du temps qui passe. Pour éviter que la chaleur, l’humidité ou les insecticides n’affectent leur viabilité, il faut les mettre dans le congélateur.

Avant de procéder à la congélation, vous devez prendre soin d’enlever toutes traces d’humidité en plaçant les graines sur une plaque couverte, par exemple, pendant plusieurs heures voire même toute la nuit afin qu’elles puissent sécher correctement. Mettez-les ensuite dans un sachet hermétique contenant une étiquette mentionnant le nom et la date de récolte ainsi que le traitement éventuel effectué (fongicide). Il ne vous reste plus qu’à placer ce sachet bien scellé au fond du congélateur.

Une autre manière efficace pour conserver vos graines consiste à utiliser du papier kraft qui protègera parfaitement vos embryons. Il suffit alors d’écrire dessus avec un stylo indélébile toutes les informations nécessaires : variété, date de récolte, etc., puis de le plier sur lui-même en conservant bien sûr chaque espèce différemment afin d’éviter toute confusion. Si vous utilisez cette méthode, veillez aussi à stocker votre paquet de papier kraft dans un endroit sec et frais.

Les sachets hermétiques et les bocaux sont aussi des solutions de conservation. Dans le cas des sachets, rangez-les dans un lieu frais et sec à l’abri de la lumière. Pour les bocaux, optez pour des couvercles parfaitement étanches afin d’éviter que l’air ne s’infiltre. Pensez à bien choisir la bonne méthode selon ce qui convient le mieux aux graines cultivées.

En définitive, pour conserver efficacement vos graines sur une longue période, il faut être rigoureux dès leur récolte jusqu’à leur stockage en passant par leur séchage. Bien sûr, ces astuces valent surtout pour ceux qui souhaitent faire des économies sur l’achat de nouvelles graines chaque année ou encore expérimenter avec différents types de tomates. Mais avant tout, il s’agit d’une manière écologique pour cultiver vos propres légumes bio chez vous !

ARTICLES LIÉS