Les problèmes courants avec le gazon

Source : www.stihl.ca

A voir aussi : A quelle période semer du gazon ?

Lire également : Comment rénover son gazon ?

Une belle pelouse n’a pas de vie facile. Chaque été, elle éprouve le stress d’être piétinée, des périodes de chaleur intense et plusieurs maladies qui peuvent attaquer même les pelouses les plus soignées.

Voici des informations sur les problèmes de pelouse les plus courants et les solutions :

Mauvaises herbes

Les mauvaises herbes telles que le pissenlit, le chardon, le trèfle et les graminées sont l’un des problèmes de pelouse les plus courants. Une grande quantité de mauvaises herbes est généralement un signe qu’une pelouse souffre d’une carence en nutriments. Les pelouses fragiles nécessitent plus de nutriments que les mauvaises herbes, c’est pourquoi les mauvaises herbes se propagent au détriment de l’herbe dans des sols de mauvaise qualité. Les faibles précipitations pendant l’été aggravent la situation tandis que la pelouse est beaucoup plus affectée par le manque d’eau que les herbes les plus tenaces. Les engrais sont la solution idéale dans de tels cas. La tonte fréquente et faible est une défense contre la croissance des mauvaises herbes en bloquant la lumière nécessaire à la germination. Une graine de bonne qualité est également un facteur qui ne devrait pas être négligé. Les graines de mauvaise qualité contiennent souvent une proportion de graines de mauvaises herbes et sont cultivées pour favoriser une croissance rapide, ce qui affecte la densité de la pelouse. Aimer le sol régulièrement et en profondeur est un moyen efficace d’empêcher les mauvaises herbes de s’installer en premier lieu. La lutte contre les mauvaises herbes reste la meilleure et souvent la seule solution.

La mousse

La mousse est un puzzle sérieux pour tout amateur de pelouse. La mousse pousse seulement là où la pelouse a été enlevée ; elle ne prendra pas la place d’une pelouse saine. Les méthodes d’élimination de la mousse seule ne sont pas une solution durable. Couper une pelouse affaiblie trop peu profonde fournit le climat idéal pour la mousse ; cela peut être évité en augmentant la hauteur de coupe et en appliquant une quantité suffisante d’engrais. Le sol détrempé dans une zone ombragée comme sous un arbre doit être enrichi, ce qui signifie généralement une réensemencement de qualité et une fertilisation appropriée. La mousse apparaîtra également dans un sol trop acide souvent saturé d’eau et compacte avec un manque de l’air. Un meilleur drainage aidera à corriger la situation.

Maladies fongiques

Les champignons sont un autre fléau d’une pelouse bien entretenue et affectent négativement son apparence. Il existe plusieurs types de champignons qui peuvent infecter une terre, mais seulement quelques-uns sont réellement dommageables. Les conditions suivantes aident à promouvoir la croissance des champignons :

  • un gazon extrêmement compact
  • une épaisse couche de chaume
  • humidité élevée
  • un pH déséquilibré
  • fertilisation excessive
  • une épaisse couche de feuilles pendant l’hiver

Une pelouse saine et bien entretenue est le moyen idéal de lutter contre les maladies fongiques. En présence de champignons, la meilleure solution est d’appeler un spécialiste de l’entretien sur le terrain.

Fading

Les taches jaunes dans une vaste étendue de vert pur sont souvent le cauchemar de tout amateur de jardinage. Plusieurs facteurs peuvent provoquer une telle décoloration. Ci-dessous, nous avons recueilli quelques astuces liées à la plus courants.

Taches jaunes

Les taches jaunes et l’herbe vert pâle indiquent une carence en fer et en azote. De telles taches peuvent disparaître en appliquant directement un engrais contenant du fer. Normalement, nous pouvons voir une amélioration dans quelques jours.

Pelouse tachetée combinée à l’accumulation d’eau

L’ eau de pluie insuffisamment drainée et l’herbe tachetée sont les principales caractéristiques d’un sol excessivement compact. Les infections fongiques et les cyanobactéries sont souvent des conséquences disgracieuses. Le sol doit être échoué et agité pour permettre à l’excès d’eau de s’écouler.

Une pelouse tachetée après l’hiver

Les taches et la moisissure sont des conséquences indésirables des agressions hivernales. Pour éviter leur apparition, la pelouse devrait être fertilisée en août et septembre pour améliorer leur résistance. En appliquant de la chaux en septembre ou octobre et en augmentant la hauteur de coupe, votre pelouse sera mieux préparée pour les mois d’hiver.

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!