Les avantages et les inconvénients des différentes méthodes de jardinage

Le mode de vie écologique et durable connaît un intérêt de plus en plus croissant. Ainsi de nombreux ménages se tournent vers le jardinage pour essayer de produire eux-mêmes leur nourriture. Cependant, il existe plusieurs méthodes de jardinage, chacune avec ses avantages et ses inconvénients. Les voici.

Le jardinage en pleine terre

Encore appelé jardinage traditionnel, la méthode du jardinage en pleine terre consiste à cultiver des plantes directement en terre. L’avantage avec cette technique est que les plantes ont accès à une grande quantité de nutriments naturels dans le sol. De plus, l’espace est assez grand pour cultiver également d’autres plantes. Le jardinage en pleine terre est aussi très économe.

A lire en complément : Installation et orientation optimales d'une serre : conseils pratiques

En revanche, vous devez bien labourer le sol et le préparer. Par ailleurs, le jardin demande un arrosage et un entretien réguliers. En effet, des mauvaises herbes peuvent envahir le jardin et empêcher la croissance des plantes.

La technique du jardinage en pots

C’est une méthode de jardinage très populaire qui consiste à utiliser un pot comme local à la plante. En voici les avantages et les inconvénients.

Lire également : Les nids de frelons : comment prévenir leur prolifération

Avantages du jardinage en pots

Voici les avantages du jardinage en pots :

  • Les plantes peuvent être facilement déplacées et réorganisées pour créer un espace de jardinage différent ;
  • Les plantes sont moins sujettes aux maladies et aux ravageurs, car elles sont isolées du sol.

En plus, cette méthode est idéale pour les petits espaces, tels que les balcons et les terrasses. Notamment si vous vous trouvez en zone urbaine.

Inconvénients du jardinage en pots

Cette méthode de jardinage est assez exigeante car les plantes doivent être arrosées plus fréquemment. En effet, les pots ont tendance à vite s’assécher. De plus, les plantes ont un accès limité aux nutriments naturels du sol.

Il est donc important d’utiliser des engrais pour garantir leur croissance, ce qui entraîne des coûts. Aussi, les pots peuvent être coûteux et vous devez régulièrement les remplacer après un certain moment.

Le jardinage surélevé

Cette méthode a également ses atouts et ses limites.

Avantages

Les bacs surélevés aident à avoir un meilleur contrôle de la qualité du sol. Ils permettent de connaître les nutriments supplémentaires à ajouter pour une croissance optimale des plantes. Le sol est également moins compact, ce qui facilite la croissance des racines et améliore le drainage. En outre, les bacs sont moins susceptibles d’être envahis par les insectes, les ravageurs et les mauvaises herbes.

Inconvénients

Le coût initial d’un lit surélevé peut être plus élevé que celui d’un jardin traditionnel. Il nécessite l’achat de matériaux tels que du bois ou des blocs de béton. Les plantes ont aussi besoin d’un arrosage régulier car les bacs surélevés demandent une grande quantité d’eau. Pour finir, la taille des bacs représentent une limite car elles déterminent la croissance de la plante.

ARTICLES LIÉS